Loading...

Accréditation de travail

Accréditation de travail

Si vous envisagez de vivre et de travailler au Canada, sachez qu’il vous faudra certainement faire évaluer et valider vos qualifications pour prouver qu'elles répondent aux normes canadiennes. Ce processus peut également s’avérer utile si vous avez l'intention d'immigrer au Canada par le biais de programmes tels que les programmes fédéraux des travailleurs qualifiés et des métiers, qui relèvent du système « Entrée express ».

L'évaluation de vos qualifications vous permettra non seulement de réclamer des précieux points du système de classement global (SCG), mais montrera également aux employeurs au Canada que vous bénéficiez des compétences et de l'expérience de travail nécessaires qu'ils recherchent.

Accréditation pour les travailleurs étrangers

Pour travailler légalement au Canada, vous devez être muni d'un visa ou d'un permis de travail canadien. Pour travailler légalement au Canada en tant que professionnel, il vous faudra certainement vous inscrire auprès de l'organisme provincial ou territorial régissant votre profession.

Si, par exemple, vous êtes une infirmière autorisée, afin de commencer à exercer à votre arrivée au Canada, vous devrez vous inscrire auprès de votre organisme/association provinciale d'infirmières, ce qui signifie que vous devrez réussir l'Examen d’autorisation infirmière au Canada (EAIC).

Il en va de même pour un certain nombre de métiers spécialisés et d’activités professionnelles. Votre employeur doit vous informer si une accréditation est requise, mais nous vous recommandons de le vérifier auprès de l'organisme provincial de votre profession à l'aide de l'outil pour la reconnaissance des titres de compétences étrangers au Canada afin de déterminer :

  • Si votre travail est réglementé ;
  • L'organisme de réglementation auprès duquel vous devez vous inscrire ; et
  • Le coût de la reconnaissance des titres de compétences.

Prêt à découvrir comment démarrer votre carrière au Canada ? Voyons comment faire évaluer vos qualifications.

Comment faire évaluer vos qualifications

Where to Get Your Work Accreditation Infographic | Canada work visa

Obtenir un emploi au Canada n’est pas toujours simple qu'il y paraît, mais cela n’a pas non plus à être compliqué. S’il convient de débusquer une offre d'emploi, il est tout aussi important de faire évaluer ses titres de compétence. Alors, examinons ensemble les étapes à respecter pour que vos qualifications soient reconnues au Canada.

1. Planification : créer un rapport sur le marché du travail

La première étape pour réussir dans toute entreprise est de s'organiser. Et la meilleure manière de s’y appliquer est de commencer par effectuer des recherches sur votre profession et de créer un rapport sur le marché du travail. Vous pouvez consulter Job Bank pour obtenir de précieux renseignements concernant votre profession, tels que :

  • Les fonctions principales ;
  •  Le salaire horaire ;
  • Le descriptif du poste ;
  • Si votre profession est réglementée ou non ;
  • Les titres d’emploi liés ;
  • Les offres d’emplois ;
  • La formation ;
  • Les compétences nécessaires pour effectuer ce travail ;
  • Les coordonnées de votre organisme de réglementation ou de votre autorité d'apprentissage.

2. Trouvez votre profil professionnel

La prochaine étape consiste à obtenir votre profil professionnel. Le Centre d'information canadien sur les diplômes internationaux (CICDI) possède un répertoire de plus de 500 profils, à la fois des professions réglementées et non réglementées, où vous pourrez découvrir quelles sont les réglementations pour votre profession ainsi que la reconnaissance professionnelle ou l'inscription et les organisations à consulter pour faire évaluer vos titres de compétences. Lorsque vous consultez le répertoire, posez-vous ces deux questions :

1. Votre profession est-elle réglementée ou non ?

20 pour cent des professions au Canada sont réglementées. Cela comprend les professions ainsi que les métiers hautement qualifiés et d'apprentissage tels que les médecins, les architectes, les ingénieurs, les plombiers et les enseignants. Un permis ou une certification est habituellement requis(e) pour exercer ces professions ou métiers au Canada, ceci pour des raisons de santé et de sécurité ainsi que pour s'assurer que les employés sont qualifiés pour effectuer les tâches requises au sein de leur profession.

Les 80 pour cent des emplois restants au Canada ne sont pas réglementés et l'exigence de reconnaissance incombe généralement à l'employeur proposant le poste, ce qui peut se traduire par un succès ou un échec lorsque vous postulez à l'emploi de vos rêves au Canada. De ce fait, afin de mettre toutes les chances de votre côté, il vaut mieux faire évaluer vos titres de compétences, quelle que soit l’alternative.

2. Quelle organisation est responsable de la reconnaissance ?

Si votre profession est réglementée, vous devrez communiquer avec l'organisme de réglementation ou le bureau d'apprentissage de la province ou du territoire dans lequel vous avez l'intention de travailler.

Si votre profession n'est pas réglementée, vous pouvez soit vérifier s'il existe une association professionnelle auprès de laquelle vous pouvez vous inscrire ou, si votre employeur demande une accréditation, il vous faudra peut-être demander une certification, une licence ou un enregistrement volontaire.

Vous trouverez ci-dessous une liste de lieux où faire reconnaître vos qualifications professionnelles :

Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger des Provinces et Territoires

  • Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger de l'Alberta ;[GP1] 
  • Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger de la Colombie Britannique ;
  • Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger de Manitoba ;
  • Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger du Nouveau-Brunswick ;
  • Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger de Terre-Neuve-et-Labrador ;
  • Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger de la Nouvelle-Écosse ;
  • Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger de l'Ontario ;
  • Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger de l'Île-du-Prince-Édouard ;
  • Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger de l'Ontario [GP2] ;
  • Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger du Québec ;
  • Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger de l’Ontario ;
  • Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger de Yukon ;
  • Reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger de Nunavut

Pour plus d'informations concernant votre profession et pour obtenir une accréditation, consultez le Répertoire des profils des professions.

3. Comparez vos qualifications

Maintenant que vous savez ce que l'on attend de vous pour faire le type d'emploi pour lequel vous avez l'intention de postuler, il est préférable de comparer vos qualifications avec celles décrites dans la description de votre profession au Canada. Assurez-vous de savoir ce qui est requis pour la province ou le territoire spécifique dans lequel vous souhaitez travailler, car les exigences peuvent différer en ce qui concerne les licences, l'enregistrement et les certifications. Assurez-vous également de vérifier les niveaux de compétences linguistiques requis pour votre profession spécifique.

4. Contactez un organisme de réglementation

La prochaine étape consiste à prendre contact avec votre organisme de réglementation ou l'autorité d'apprentissage pour votre profession spécifique dans la province ou le territoire où vous souhaitez travailler. Ils vous informeront, avec précision, de ce dont vous avez besoin pour prouver que votre formation, votre expérience et vos compétences répondent aux mêmes normes que celles d’une personne ayant été formée au Canada. La plupart du temps, vous pourrez faire évaluer vos titres de compétences et qualifications et commencer le processus de demande de certificat ou de licence avant votre arrivée au Canada.

3. [GP3] Découvrez de quels documents avez-vous besoin

Selon votre profession et l'organisme de réglementation, vous devrez soumettre certains documents pour être évalué. Il est important de vérifier les documents dont vous avez besoin avant d’entamer le processus de candidature afin de ne pas retarder celui-ci. Vous trouverez ci-dessous une liste de documents dont vous pourriez avoir besoin.

Les documents dont vous pourriez avoir besoin comprennent :

  • Les notes, diplômes ou certificats des :

o   universités

o   lycées

o   écoles secondaires

o   écoles de commerce

  • Les documents liés à l’éducation :

    o   Relevés de notes

    o   Descriptifs des programmes

    o   Les programmes liés à vos études

  • Les lettres d'organismes professionnels et autres organismes de réglementation
  • Les certificats d'apprentissage ou de professionnalisation
  • Les employeurs :

    o   lettres de référence

    o   évaluations des performances

Vous devrez peut-être envoyer des documents officiels directement des écoles ou d'autres organisations aux institutions ou personnes canadiennes suivantes :

  • écoles
  • employeurs
  • organismes de réglementation
  • agences d’évaluation des titres de compétences et qualifications professionnelles

Traduction de vos documents

Il peut vous être demandé de faire traduire vos documents en anglais et/ou en français s'ils sont dans une autre langue. Il est préférable d'utiliser un service de traduction agréé et de savoir si vous devez ou non envoyer les documents originaux ou si vous pouvez envoyer des copies notariées à la place. Vous devez également être en mesure d'envoyer une copie certifiée conforme d'un traducteur certifié.

4. [GP4] Consultez une agence d'évaluation agréée

Si vous craignez encore d’entamer le processus d'évaluation de vos qualifications, vous pouvez envisager de consulter une agence d'évaluation approuvée. Ils seront en mesure de vous dire si vous devez améliorer vos compétences ou vos études, chercher un autre emploi dans votre domaine ou encore chercher un emploi dans un autre domaine.

Pour une liste des six membres de l'Alliance canadienne des services d'évaluation des diplômes (ACESC), consultez notre page d'évaluation des diplômes d'études (EDE).

Développez vos compétences

Si vous sentez que vous avez besoin d'améliorer vos qualifications professionnelles, vous pouvez envisager de le faire au Canada. Il existe divers collèges, instituts et universités pour lesquels opter en mesure de vous offrir une éducation et une formation de classe mondiale. Consultez notre page « étudier au Canada » pour savoir comment démarrer le processus.

5. [GP5] Démarrage du processus d'accréditation

Une fois tous vos documents en main, il est temps de vous faire accréditer. Si vous exercez une profession ou un métier réglementé, vous devrez peut-être remplir certaines exigences telles que :

Exigences d'accréditation

  • Examens pour tester vos connaissances et vos compétences ;
  • Preuve de compétence linguistique (anglais ou français) ;
  • Vérification du casier judiciaire ;
  • Stage ou apprentissage au Canada ;
  • Vérification des références ou preuve de statut professionnel ;
  • Cours d'orientation ou programme de transition ; et/ou
  • Exigences académiques ou professionnelles supplémentaires.

Qu'est-ce qu'un accord de reconnaissance mutuelle ?

Un accord de reconnaissance mutuelle ou ARM est un accord qui a été négocié entre deux pays ou un accord qu’un organisme de réglementation ou une association professionnelle partage avec des organisations à l'extérieur du Canada. Être muni d’un ARM peut grandement faciliter le processus d'obtention de votre accréditation.

Prêt à vous lancer ?

Assurez-vous d’entamer votre carrière professionnelle au Canada du bon pied. L'évaluation de vos titres de compétences et de vos qualifications professionnelles ne peut que vous être bénéfique à long terme et vous aider à obtenir votre visa de travail canadien ainsi qu’un emploi éventuel au Canada.

Montrez à votre employeur canadien potentiel que vous êtes sérieux et motivé. Vous pouvez soit suivre notre processus étape par étape pour faire évaluer vos titres de compétences et qualifications professionnelles, soit acquérir les services de professionnels en qui vous pouvez avoir confiance pour vous aider dans le processus.

Prêt à vous faire évaluer ? Nous sommes là pour vous aider


Vous voulez en savoir plus sur le Canada? Abonnez-vous à notre infolettre et obtenez un livre électronique sur l'immigration canadienne rempli de sites fascinants sur le Canada!